Fondement théorique

boudewijn-huysmans-475889-unsplash_web.jpg
 

Après dix ans d‘activité en tant que consultante interculturelle  et formatrice je concentre actuellement mon travail sur le management stratégique interculturel et la conduite de négociations, avec, comme point fort, les pays asiatiques. Devise: „Une préparation stratégique est la clef du succès“.


Au centre de mon activité de formatrice interculturelle se trouvent des valeurs et des principes qui constituent la base de la diversité culturelle des comportements.

Les différences culturelles sont particulièrement grandes entre l’Europe et l’Asie. Trop souvent l’élaboration des projets n’en tient pas compte. Cela entraîne de graves problèmes que l’on pourrait éviter par une bonne préparation et l’acquisition d’un savoir culturel. 

Me fondant sur la somme de mon expérience personnelle je conseille les entreprises dans la phase initiale de leurs  projets afin d’éviter les erreurs en assurant dès le départ un juste positionnement. La management stratégique interculturel  est aujourd’hui la clef de la réussite dans les affaires à l’étranger.

 

Les bases de ma réflexion sont les différents modèles culturels (Hofstede, Trompenaars, Nancy Adler, Edward Hall, Alexander Thomas, Wolfgang Welsch, Jürgen Bolten, Wolfgang Barmeyer, les théories de la compétence interculturelle de Darla Deardorff, surtout le modèle de Intercultural Readiness de Ursula Brinkmann et Oscar van Weerdeburg, et l’approche philosophique de François Jullien, les analyses issues du management systémique de Fritz Simon, les modèles de conduite de négociation (le modèle Harvard) et de gestion des conflits (gestion relationnelle des conflits de Sonja Radatz), les aspects de la tactique guerrière chinoise de Xunzi et l’enseignement de Confucius – tous pouvant très bien s’appliquer au contexte interculturel.

Je m’interroge toujours sur la face cachée des choses – sur quelles bases culturelles, historiques, économiques se construisent les comportements et les schémas de pensée? Les différences de pensée entre l’Asie et l’Europe mefascinent particulièrement. Ce sont elles qui me fournissent les clefs  pour établir une compréhension mutuelle dans un contexte professionnel. C’est le cœur de mon travail.